Aliments Communication

Le Nutri-Score, le nouveau système d’étiquetage nutritionnel

Nutri-score
Laura
Écrit par Laura

On vous parlait il y a peu d’une remise en question du système d’étiquetage nutritionnel par l’Anses. Après quelques mois de tests, un nouveau système est sorti du lot : le Nutri-Score (ou système des 5C).

Qu’est-ce que c’est ?

Le Nutri-score, c’est un nouveau système qui attribue note globale aux produits alimentaires. Cette note va de A (en vert) à E (en rouge). Elle prend en compte tout ce qui compose le produit : bons et mauvais nutriments. C’est un système visuel qui a pour but de faciliter les choix et la compréhension des consommateurs.

 

Figure 1: le nouveau système d’étiquetage nutritionnel

Et ça marche ?

Lors des tests en magasins (60 supermarchés pendant 10 semaines), tous les logos concurrents ont été testés. D’après Marisol Touraine, la ministre de la Santé, avec ce système d’étiquetage nutritionnel « la qualité du panier moyen d’achat a augmenté ». En clair, en étant plus attentifs et mieux informés, les consommateurs achètent des produits de meilleure qualité nutritionnelle.

En parallèle, des tests en laboratoires ont été menés auprès de plus de 800 participants. Ces tests ont mis en évidence l’efficacité du système, notamment auprès des consommateurs avec de faibles revenus.

 

Pour qui ?

A partir d’avril, les industriels pourront utiliser ce système sur leurs emballages. Le Nutri-Score sera néanmoins seulement utilisé sur la base du volontariat.

Des groupes telles que Coca-Cola, Mars et Unilever ont annoncé travailler ensemble sur un système différent. Ces actions parallèles permettront de développer de nouvelles approches, une démarche intéressante ! A suivre…

Espérons que le Nutri-Score permette d’éclairer certains consommateurs perdus au milieu des rayons. En attendant, d’autres pays s’y mettent aussi ! En Israel par exemple un code couleur sera mis en place l’année prochaine. Avec cet étiquetage nutritionnel, un autocollant vert signifiera que les besoins nutritionnels correspondent aux normes. Au contraire, des teneurs en sel, matières grasses, ou sucres seront signalés par des autocollants rouges.

 

Figure 2: le système d’étiquetage nutritionnel Israélien

 

 
c

A propos de l'auteur

Laura

Laura

Assistante Consultante-Chef de projet chez Nutrikéo. Mes domaines de prédilection : marketing agrolimentaire, alimentation durable, innovations en alimentation...

Laisser un Commentaire

Share This