Aliments Innovation

Green Onyx invente le Khai Nam sur mesure

green onyx
Julie
Écrit par Julie

De la ferme à l’assiette ! Voici le concept foodtech de l’entreprise israélienne Green Onyx. Cette startup a développé une technologie d’approvisionnement domestique d’un super légume, le Khai Nam en le faisant pousser de façon naturelle dans une machine automatique. Le Khai Nam, d’une exceptionnelle densité nutritionnelle peut être distribué sous trois formes : cru, prêt à manger ou en boisson.

Le Khai Nam, qu’est-ce donc ?

Cette petite ferme à la maison permet de s’auto approvisionner en ce super légume qui combine les vertus nutritionnelles des brocolis, du kale et des épinards. Il contient 40 % de protéines* et 30 % de fibres alimentaires*, des minéraux (fer, magnésium, zinc, calcium), des vitamines (A, B, C, E), des antioxydants et des oméga 3 et 6. Aliment ethnique et traditionnel cultivé depuis des générations en Thaïlande, Burma et Laos, le Khai-Nam est le plus petit des végétaux (1,5 mm de diamètre), mais à l’étonnante capacité de doubler sa biomasse en 48 heures.

 

Une technologie adaptée aux besoins

Adieu le gaspillage alimentaire : il suffit d’appuyer sur un bouton, choisir la forme de Khai Nam souhaitée et d’utiliser les produits en fonction de ses besoins. Le petit plus réside en l’architecture « modulable » qui s’adapte à une culture « home made », aux restaurants ou à une production industrielle.

Cette innovation foodtech est rupturiste ! Mais malgré les propriétés gustatives appréciées du Khai Nam, la consommation journalière n’entrainerait-elle pas une lassitude du consommateur à long terme ?

Quoiqu’il en soit, ce concept de culture « home made » respectueux de l’environnement pourrait être une grande source d’inspiration pour bien d’autres acteurs de la nutrition.

*sur poids sec

 
foodtech-strategies

A propos de l'auteur

Julie

Julie

Assistante Consultante – Chef de projet chez Nutrikéo. Mes domaines de prédilection : nutrition sportive, alimentation éco responsable, probiotiques et prébiotiques, éducation nutritionnelle et communication...

Laisser un Commentaire

Share This