Aliments Santé publique

Développement durable et nutrition : Bonduelle s’engage avec VeggiEat

Ombeline
Écrit par Ombeline

  • Un engagement conséquent

Dans sa démarche RSE, Bonduelle devient partenaire de VeggiEAT, un programme de recherche européen consacré à la promotion de la consommation de légumes chez les adolescents et les seniors au Danemark, en France, en Italie et au Royaume-Uni.

VeggiEAT est un projet géré par l’université de Bournemouth, en Angleterre, avec comme partenaires académiques l’université d’Aalborg et l’université de Florence, et comme partenaires industriels le Groupe Bonduelle et le Centre de Recherche de l’Institut Paul Bocuse. Doté d’un budget de 1,6 million d’euros  par la Commission Européenne, le programme se déroule d’octobre 2013 à octobre 2017.

1/3 des effectifs de l’équipe Recherche et Développement du Groupe Bonduelle, ainsi que les équipes Marketing des 4 pays concernés, seront impliqués dans le projet pour apporter leurs connaissances dans le domaine des sciences sensorielles, des sciences du consommateur, de la physiologie végétale et de la nutrition.

  • Pourquoi mettre en place un tel programme ?

Il est de notoriété publique qu’une consommation adéquate de légumes participe de façon fondamentale à un régime alimentaire équilibré. Malgré tout, en Europe, la consommation de légumes reste faible en comparaison aux recommandations données. Il est donc nécessaire d’aller plus loin afin de trouver des leviers supplémentaires pour améliorer cette consommation, en particulier chez les adolescents et les seniors.

VeggiEat a pour mission de développer une plateforme européenne de modélisation de la consommation de légumes prêts à l’emploi à domicile et en restauration. L’étude portera notamment sur la compréhension des préférences consommateurs pour les produits (analyse sensorielle) et le développement de recettes pour l’usage en restauration (collèges et maisons de retraites).

De plus, les résultats du projet bénéficieront de façon opérationnelle aux intervenants de la filière légumes (agriculteurs, transformateurs, distributeurs etc).

Cette collaboration entre structures académiques et privées propose une approche constructive et représente un bon moyen d’atteindre les objectifs de l’Union européenne en matière d’alimentation au niveau des populations. Résultats en 2017 !

print

A propos de l'auteur

Ombeline

Ombeline

Consultante chef de projet Nutrikéo - Mes domaines de prédilection : marketing et communication des compléments alimentaires, développement de nouveaux produits, alimentation infantile…

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This